Céline Lazorthes : la fondatrice de Leetchi

Ceéline Lazorthes - Leetchi

Tout le monde connait Leetchi, le site de cagnotte en ligne. Derrière ce succès se cache une femme battante, Céline Lazorthes. Retour sur le parcours de cette jeune femme qui a passé rapidement du statut de jeune étudiante inspirée à celle de femme entrepreneure avisée.

Photo: L’étudiant.fr

Le parcours de Céline Lazorthes

Céline Lazorthes est la petite file du médecin et universitaire français Guy Lazorthes. Elle fait partie de ces personnes à l’esprit créatif. Les projets, elle en avait plein la tête, et ce, depuis sa plus tendre enfance. En CE1, elle a troqué du Palm Pilot contre un ordinateur Atari ! Au collège, elle découvre sa passion pour le digital et s’oriente rapidement vers l’informatique.

Après le bac, elle monte à Paris et intègre la classe préparatoire de l’école d’ingénieurs EPITA. Ses parents lui paient un petit studio et contrairement à d’autres étudiants, elle n’a pas eu à travailler en parallèle avec ses études.

Elle s’épanouit assez dans son école où elle monte le bureau des élèves, à organiser des évènements, à trouver des sponsors, etc. Pourtant, côté études, elle a du mal à se sentir à l’aise. Le cycle d’ingénieur lui semble trop technique. En effet, elle ne souhaite pas devenir développeuse et passer sa vie à coder.

En avril 2003, sa conseillère d’orientation lui montrera la voie qui la fera bifurquer. Cette conseillère lui parle de l’Institut de l’Internet et du Multimédia du pôle Léonard-de-Vinci, à Paris La Défense. Après avoir passé un accord avec ses parents, elle rejoint cette école pour obtenir un Master 2 en Gestion de projet internet, avec une option informatique.

En parallèle avec ses études, elle commence à travailler pour DDB, le deuxième groupe de communication au monde. Elle a ensuite été embauchée chez Eyeka. Après avoir obtenu son Master 2, elle poursuit ses études au sein de la HEC Paris, et obtient un Master Digital Business, en partenariat avec Télécom.

 

Céline Lazorthes : une âme d’entrepreneur

Alors qu’elle était promue à une brillante carrière, Céline Lazorthes décide de se lancer dans l’entrepreneuriat. Elle eut sa première idée alors qu’elle n’était qu’étudiante. Chargée de coordonner le weekend d’intégration au sein de son école de commerce, elle eut l’idée de changer la traditionnelle enveloppe de papier en une cagnotte en ligne.

Céline Lazorthes trouve que cette idée à de nombreuses potentialités, car aucun service de ce genre n’existait encore en France. Elle travaille ainsi là-dessus et se met à créer un prototype qui allait plaire aux potentiels investisseurs. Elle commence par chercher un nom court, mais impactant. Ses amis lui conseillent celui d’un fruit qui sera dans la même lignée qu’Apple ou encore Orange. Ainsi est né Leetchi.

Le concept et le nom sont là, mais ce n’est pas suffisant pour monter une affaire. Les débuts sont difficiles, car personne ne voulait s’associer avec elle. Elle a donc commencé l’aventure seule. À ses débuts, Céline Lazorthes a réussi à obtenir un sponsoring de ses parents.

Elle a aussi réussi à obtenir une aide-étudiante de 20 000 euros chez Oséo. Cela est encore loin d’être suffisant. Loin de se décourager, Céline s’est donné les moyens de concrétiser ses idées. Elle a forcé des portes pour trouver des sponsors, convaincre les investisseurs des potentialités de ces idées.

Sa persévérance n’a pas été vaine. Elle a eu des subventions de la part de plusieurs Business Angels tels que Oleg Tschelztoff, Xavier Niel, Catherine Barba Chiaramonti ou encore Ronan le Moal.

L’aventure Leetchi est lancée et le succès est vite au rendez-vous. Grâce à un système de bouche à oreille, Leetchi enregistre ses premiers clients qui invitent à leur tour d’autres clients. Aujourd’hui, Leetchi est le leader de la cagnotte en ligne en France et s’implante dans près de 150 pays à travers le monde.

Après Leetchi, elle a lancé MangoPay, une solution de paiement en ligne et Leetchi Cash, un moyen d’envoyer de l’argent par courriel.

 

Céline Lazorthes vient en aide aux autres entrepreneurs

Céline Lazorthes est consciente que son parcours n’a pas été facile. Elle veut pourtant encourager les jeunes, surtout les jeunes femmes à entreprendre. Dans cette optique, elle a cofondé l’association France Digital. Cette association réunit les entrepreneurs et les investisseurs français du numérique. Sa principale mission est de rallier les talents et les capitaux pour faire grandir l’écosystème numérique tant en France que sur le plan international.

En parallèle, elle participe à différentes conférences dans les grandes écoles. Elle joue également les Business Angel et a contribué au lancement de différentes startups comme Yuka ou encore Frichti. En 1018, elle a été à l’initiative du mouvement Sista. Le mouvement Sista lutte pour plus d’égalité dans le financement des projets portés par des femmes. L’objectif de Sista est d’éduquer les femmes à la culture du financement et les aider ainsi à lever des fonds au bon moment pour lancer leur projet.

 

Les différentes récompenses de Céline Lazorthes

La ténacité de la jeune femme porte ses fruits et les récompenses ne tardent pas à arriver. Elle a été classée première au classement des 100 personnalités du web français. En 2013, elle a eu le titre de l’entrepreneur du moment, selon le classement Europe 1, FrenchWeb et Le Parisien. L’année suivante, elle a eu le prix Veuve Clicquot pour la catégorie « femme d’affaires ». En 2014, elle a aussi eu le prix « Business Star » au Melty Future Awards.

Céline Lazorthes
Créateur et Fondateur Leetchi
Fortune personnelle

 

Recevez notre Lettre de nouvelles
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...