BlaBlaCar : l’une des trois licornes françaises

Histoire de Blablacar

BlaBlaCar est un site de covoiturage français. Il met en relation les particuliers qui vont dans la même direction et qui souhaitent partager les frais de voiture. Derrière le succès de l’entreprise que beaucoup considèrent comme l’une des trois licornes françaises se cache une histoire pas toujours évidente.

BlaBlaCar : un rêve d’étudiants devenu réalité

BlaBlaCar est née d’une idée simple, mais judicieuse. Alors qu’il rentrait des États-Unis et qu’il souhaitait passer Noël en famille en Vendée, son fondateur, Frédéric Mazzella  n’a pu prendre son train. Il cherche alors quelqu’un qui allait dans la même direction et qui pourrait le prendre avec lui et avec qui il partagera les frais de voiture. Il se rend compte que le concept de covoiturage est encore quasiment inexistant dans l’Hexagone.

L’idée germe dans son esprit et fera son bonhomme de chemin. En 2004, il crée la première version de BlaBlaCar. L’entreprise était loin du modèle que nous connaissons actuellement. Le fondateur travaillait seul et écrivait lui-même ses premières lignes de code.

Il attendra trois années avant d’intégrer l’INSEAD pour développer son affaire. Ses objectifs sont ambitieux. Il souhaite apprendre comment créer et gérer une entreprise de taille internationale et développer un réseau. Les choses sérieuses commencent, car Nicolas Brusson et Francis Nappez rejoignent Frédéric Mazzella dans son aventure.

L’entreprise ne décolle pas encore, puisque le fondateur et certains de ses associés continuaient en parallèle leurs études. Il faut attendre 2008 pour que l’équipe se consacre entièrement à l’entreprise. Quatre années se sont ainsi écoulées avant que l’équipe ne se consacre à temps plein à BlaBlaCar.

L’équipe va lentement, mais sûrement, en veillant à tisser leur réseau et à peaufiner leur concept. Le site ne s’appelait pas encore BlaBlaCar mais Covoiturage.

 

Les débuts de BlaBlaCar

En 2008, les fondateurs sont prêts à jouer dans la cour des grands. Ils ont revisité l’ergonomie du site et mis en place quelques améliorations comme le système d’avis, l’affichage des portraits des covoitureurs qui souhaitent le faire ou encore le système de messagerie sécurisée. Ces améliorations ont rapidement apporté ses fruits. Ils atteignent les dizaines de milliers d’utilisateurs en France.

Les fondateurs passent alors à vitesse supérieure en accélérant leur développement. En septembre 2008, Covoiturage devient le site de covoiturage le plus utilisé en France. L’année suivante, Covoiturage gagne en notoriété, grâce à la sortie de Comuto, une application iPhone synchronisée avec Covoiturage. Fr et qui offre de nouveaux services de covoiturages pour des entreprises reconnues et des communautés comme MAIF, IKEA, ou encore la Ville de Montrouge par Comuto.

En janvier 2010, Covoiturage passe la barre des 500 000 membres et lance son application mobile sur les terminaux Android, pour plus de visibilité et une meilleure visibilité. Le pari est gagnant puisque le site atteint 1 million d’abonnés en 2011 et opte pour le nom de BlaBlaCar.

L’expansion de BlaBlaCar

Après avoir séduit le marché français, BlaBlaCar s’attaque au marché européen. Les services de BlaBlaCar sont déjà présents en Espagne et en Angleterre, mais les ambitions des fondateurs sont plus grandes.

En 2012, BlaBlaCar s’implante en Italie, en Pologne, l’année suivante et en Allemagne en 2013. L’entreprise a aussi réussi à lever des fonds massifs, 10 millions de dollars en 2012, 100 millions en 2014 et 200 millions de dollars l’année suivante.

Ces levées de fonds lui ont permis de s’accroitre rapidement et de s’étendre un peu partout dans le monde. Néanmoins, BlaBlaCar n’a pas encore réussi à s’implanter en Chine et aux États-Unis. En Chine, le marché est trop complexe et aux États-Unis, le prix de l’essence est trop bas et les villes sont séparées par de trop longues distances, empêchant le développement du covoiturage.

Entre 2012 et 2016, la licorne française a réussi à s’implanter dans 22 pays et a racheté 8 de ses concurrents pour une meilleure expansion.

 

La renaissance de BlaBlaCar

BlaBlaCar a pourtant mal anticipé cette ascension fulgurante. Elle a enregistré une baisse de croissance entre 2016 et 2017. Pour renouer avec le succès, BlaBlaCar doit revoir son algorithme et c’est ce qu’il a fait.

Désormais, le site peut définir de manière automatique les points de contact entre les chauffeurs et les passagers les plus proches des domiciles. Ainsi, les utilisateurs n’auront plus besoin de retrouver à la gare, ou n’importe quel autre nœud routier. Un nouvel algorithme a aussi été mis en place pour permettre aux utilisateurs de choisir un segment particulier du voyage.

Cela permet d’accroitre le revenu du conducteur en optimisant l’occupation des sièges disponibles. BlaBlaCar a aussi mis en place le service BlaBlaLines, une application consacrée au covoiturage domicile/travail. Les conducteurs l’utilisent pour indiquer leur trajet au quotidien. L’algorithme se charge de trouver les passagers qui partagent cette destination. Il organise le rendez-vous et calcule le tarif selon le barème au kilomètre.

Après avoir revisité son modèle économique, BlaBlaCar a pu aller de l’avant et devient rentable en 2018. Aujourd’hui, BlaBlaCar occupe une part importante du marché du covoiturage en France. L’entreprise étend aussi son service dans différents pays de France.

Actuellement, l’entreprise emploie plus de 200 employées et enregistre plus de 70 millions d’utilisateurs répartis à travers plus d’une vingtaine de pays à travers le monde. Elle rachète Ouibus à la SNCF et ingère la Next40 (les 40 entreprises françaises les plus prometteuses) à la fin de l’année 2019.

 

 

Création Septembre 2006
Fondateurs Frédéric Mazzella, Francis Nappez, Nicolas Brusson
Siège social Paris (France)
Direction Nicolas Brusson (CEO)
Domaine Smart city
Produits / Services Covoiturage
Site web https://www.blablacar.fr/
Chiffre d’affaires 88 000 000 € (2015)

Recevez notre Lettre de nouvelles
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...