Michaël Benabou : un entrepreneur en quête d’aventures humaines

Michaël Benabou est d’origine marocaine. Entrepreneur dans l’âme, il est aussi en perpétuelle quête d’aventure humaine. Il rêve d’un futur où les innovateurs et les hommes créatifs pourront mettre en place un monde mêlant expérience et idées neuves.

 

Michaël Benabou : ses premiers pas dans le textile à 18 ans?!

Michaël Benabou est né en 1963 à Casablanca au Maroc. Il fait partie de ces personnes à la fibre entrepreneuriale très prononcée. À l’âge de 18 ans, alors qu’il poursuivait ses études au sein de l’Institut Supérieur de Gestion, il se lance dans l’aventure entrepreneuriale. En parallèle avec ses études, il a lancé sa première marque : «?Message?». Il s’agit d’une ligne de sous-vêtements fantaisistes qui répondait bien aux besoins de l’époque.

 

Michaël Benabou se plait dans le monde du textile. En 1991, avec des associés, il met en place COFAD, un grossiste du déstockage d’articles de mode. Au sein de cette entreprise, pendant une dizaine d’années, il se fera soldeur, et réussira très bien dans ce qu’il fait. Son savoir-faire, son audace ont permis à COFAD de devenir le leader du destockage en France.

 

Mais à où Michaël Benabou se démarque de tous les destockeurs est son côté humain. Il respecte toujours la parole donnée et comprend assez vite que les marques ne pourront pas indéfiniment faire baisser leurs prix auprès des professionnels du déstockage. De leur côté, ces derniers sont contraints de demander davantage de remises en raison de leurs propres charges qui vont en augmentant. Avec ses associés, Michaël Benabou recherche une solution viable pour les deux parties. En d’autres termes, il recherche la solution idéale qui lui permettra de faire baisser ses coûts, tout en augmentant au passage la marge des marques.

 

Michaël Benabou : l’aventure continue avec Vente-privée.com

En 2001, l’e-commerce commence à prendre de l’ampleur au sein du marché européen. Toutefois personne dans l’univers du textile ne s’est encore lancé dans l’aventure. Michaël Benabou y voit alors une opportunité à saisir pour faire baisser ses charges. Rappelons-le, son objectif est de se développer, tout en permettant aux marques d’augmenter quand même ses marges au passage. Michaël Benabou décide de supprimer ses stocks et de ne payer ainsi que ce qu’il vend réellement. Ce concept révolutionnaire a donné naissance à vente-privée.com.

Avec Jacques-Antoine Granjon et six autres associés, Michaël Benabou a monté vente-privée.com, un site de ventes évènementielles en ligne. Le principe du site est simple : vendre pendant un temps défini une sélection limitée d’articles issus des grandes marques, à un prix très avantageux. Michaël Benabou en prend la direction du développement commercial et entre ses mains, le diamant brut devient un bijou d’une grande valeur.

Mettant toujours en avant les valeurs qui lui sont chères, c’est-à-dire la qualité et l’irréprochabilité du service. Entre 2003 et 2013, Michaël Benabou arrive à multiplier le chiffre d’affaires du site par 1000. Il passe ainsi de 1,5 million à 1,5 milliard d’euros. Vente-privée.com devient ainsi la référence dans la vente évènementielle.

Michaël Benabou se consacre désormais à sa holding patrimoniale

À la fin de l’année 2013, alors qu’il a passé 13 ans au sein de la société, Michaël Benabou décide de quitter l’aventure Vente-privée.com pour explorer d’autres horizons. Il vend 90 % de ses actions chez Vente privée et se consacre exclusivement à la Financière Saint James, sa holding patrimoniale. L’objectif de cette Financière Sain James est de mettre en place une foncière de développement à vocation patrimoniale. Il souhaite augmenter la mise en valeur du patrimoine parisien, tout en contribuant au développement des jeunes start-ups françaises.

Avec la Financière Saint James, Michaël Benabou intègre un tout autre univers, bien loin du monde du textile où il évoluait jusqu’alors. La Financière Saint James s’intéresse à l’immobilier, et plus particulièrement à l’immobilier parisien. Ce holding patrimonial achète constructions atypiques, des immeubles emblématiques de la capitale pour les redévelopper et exprimer tout leur potentiel. Michaël Benabou s’entoure d’architectes renommées pour l’aide à mettre en valeur ses différentes opérations. Le premier investissement important de la Financière est la participation à hauteur de 20 % dans le centre commercial de Paris Beaugrenelle.

Au-delà de son amour des belles pierres, Michaël Benadou se passionne pour la France et son vivier de créateurs. Il s’intéresse aussi à l’innovation et la technologie que les créatifs Français peuvent apporter. Il investit dans des start-ups desruptives, ceux qui ont le plus de potentialités de bouleverser l’univers au sein duquel ils s’inscrivent.

Comme dans tout ce qu’il fait, Michaël Benabou mise sur humain. Il veut faire de chacun de ses investissements une véritable aventure humaine, mais aussi stratégique, réunissant un projet et des personnes qui osent et qui y croient. En 2019, Michaël Benabou est classé parmi les 30 Business Angels les plus actifs de France. Entre 2018 et 2019, il aurait investi à hauteur de 8,5 millions d’euros au sein de pas moins de 25 start-ups.

Sa fortune va aussi en grandissant au fil des années. Depuis 2016, il fait partie des 200 personnes les plus riches de France. Si en 2016, sa fortune était estimée à 620 millions d’euros, à l’heure actuelle, celle-ci est évaluée à 800 millions d’euros.

Michaël Benabou
Créateur et Fondateur Vente-privée.com
Fortune personnelle 800 milliards de dollars
Recevez notre Lettre de nouvelles
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Recevez régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...