Sergey Brin, le cofondateur de Google

sergey-brin

Sergey Brin est né d’une famille juive moscovite. Suite aux persécutions antisémites du régime soviétique, la famille décide de s’émigrer aux États-Unis. Sergey Brin intègre alors l’école Montessori d’Adelphi et le lycée Eleanor Roosevelt. Passionné de mathématiques dès son plus jeune âge, il poursuivit naturellement des études de sciences et de mathématiques à l’université du Maryland. Il obtient son diplôme de Bachelor of Sciences en 1993 et reçoit une bourse pour étudier l’informatique à Stanford.

 
À Stanford, il fait la connaissance de Larry Page. Très vite, les deux étudiants deviennent amis et décidèrent de mener des recherches en commun. Pendant que Brin s’occupe du développement des bases de données, Larry Page s’occupe de mesurer la popularité des pages web selon le nombre de fois où elles sont citées dans d’autres pages. Ces travaux leur ont permis de développer un moteur de recherche innovant qui classe les résultats en fonction de la popularité des pages. Ils déposent alors le nom de domaine Google.com en 1997. L’activité du site se développe considérablement que les deux étudiants sont obligés de louer un garage pour accueillir leur entreprise, puis de déménager dans un local plus grand. Grâce aux fonds investis par leurs proches et des membres de l’université, les deux amis, Google se développe rapidement, ce qui permet à Sergei Brin d’être à la tête d’une fortune personnelle de 28,8 milliards de dollars.

 

 

Sergei Brin est un investisseur philanthropique. Par le biais de la filiale caritative de Google, il soutient les initiatives des sociétés spécialisées dans les énergies alternatives. Il a aussi investi 3,9 millions de dollars dans la start-up 23andme, qui permet aux internautes d’analyser leur patrimoine génétique. En 2007, Sergei Brin épouse Anne Wojcicki, une des biologistes qui a fondé la start-up. Ensemble, ils ont créé la fondation Brin Wojcicki, une association caritative dans laquelle ils ont placé plus de 190 millions de dollars. Cette association soutient de nombreuses causes dont celle de Tipping Point Community, une association qui lutte pour le respect des droits de l’homme. Sergey Brin a découvert que, tout comme sa mère, il est porteur du gène à l’origine de la maladie de Parkinson. Il décide alors avec son épouse de donner 32 millions de dollars à la fondation Michael J.Fox, qui effectue des recherches sur la maladie de Parkinson.

Sa fortune est estimée à : 28,8 milliards de dollars.

Recevez notre Lettre de nouvelles
Rejoignez les 3000 visiteurs qui reçoivent régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...