Pierre Kosciusko-Morizet, le créateur de PriceMinister

start-lesquelles-mise-pierre-kosciusko-morizet-1-f

Pierre Koscuesko-Morizet est né en 1977, d’une famille politique réputée. Alors que tous attendent de lui qu’il suive les traces de ses aïeux dans une carrière politique, Pierre Koscuesko-Morizet décide de poursuivre des études de commerces au sein de la prestigieuse école de commerce HEC.
Alors qu’il n’était qu’étudiant, Pierre Koscuesko-Morizet fonde sa première société, Visualis SA, dans le cadre d’un projet de création d’entreprises. Cette société sera spécialisée dans un système de comptage de personnes dans la grande distribution, via des caméras numériques. Quand son unique fournisseur décide de ne plus prolonger la collaboration, Visualis SA est contraint de fermer ses portes.

 

Fraichement diplômé et, avec déjà un échec à son actif, Pierre Kosciusko-Morizet ne se décourage pas. Il s’expatrie aux États-Unis pour travailler avec Capital One, une société qui distribue des crédits de consommation en ligne. Cette société qui a pu passer de 200 à 17 000 salariés en à peine 5 ans fascine Pierre Kosciusko-Morizet qui commence alors à s’intéresser au commerce en ligne. Le déclic vient avec la mise en ligne de Half.com, un site qui met en relation les vendeurs et les acheteurs. Le concept de ce site l’inspire et il ambitionne d’en faire autant. Tout en continuant à travailler pour Capital One, il travaille sur son projet, chez lui, durant la nuit. En 2000, il considère que son projet est fin prêt. Il donne alors sa démission à Capital One, effectue son préavis de deux semaines et repart pour la France.

 

Une fois revenu en France, il contacte des associés et ensemble, ils mettent en place un business plan susceptible d’intéresser les business angels. La plupart des investisseurs qui l’ont soutenu pour Visualis SA décident de réitérer leur expérience. En tout, Pierre Kosciusko-Morizet arrive à lever 700 000 euros auprès de 40 business angels. Le site PriceMinister, dédié à la mise en relation des vendeurs et des acheteurs, voit le jour en janvier 2001. Les débuts sont difficiles et Pierre Kosciusko-Morizet et ses associés ne peuvent pas se rémunérer. De plus, ils peinent à payer les salaires des 15 employés qui font tourner le site. Il faut attendre le mois de juin 2001 pour que l’affaire décolle enfin et que le site PriceMinister connaisse le succès que nous connaissons aujourd’hui. En 2010, Pierre Kosciusko-Morizet décide de vendre sa société à Rakuten, une entreprise japonaise, pour la somme de 200 millions d’euros. Il restera tout de même à la présidence de l’entreprise.

Sa fortune est estimée à 120 millions d’euros

Recevez notre Lettre de nouvelles
Rejoignez les 3000 visiteurs qui reçoivent régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...