Michael Arrington, le fondateur de TechCrunch

michaelarrington

Michael Arrington est né en 1970, en Californie. Il débute ses études universitaires à Berkeley, puis est transféré à l’université Claremont McKenna, d’où il sort diplômé en économie en 1992. Il poursuit ensuite des études de droit à la prestigieuse université de Stanford. Il débute sa carrière chez O’Melveny& Myers, où il fait du droit corporatif. Il est ensuite engagé chez Wilson Sonsini Goodrich& Rosati où il sera amené à côtoyer Apple, Netscape ou encore Pixar.

 

Alors que sa carrière dans le droit semble bien partie, il décide de tout quitter pour exploiter les potentialités de la bulle internet qui étaient alors à son paroxysme. En 1999, il rejoint la start-up Real Names, qui remplace les longues adresses url en des entrées plus simples et naturelles. Il y occupe le poste de vice-président du développement. La start-up n’arrive pas à décoller, mais loin de s’effondrer, Michael Arrigton rebondit très vite et au début des années 2000, il cofonde Achex, une société de paiements sur internet. Cette nouvelle tentative est payante puisque la société a pu être vendue à First Data Corp pour 32 millions de dollars.

 

Michael Arrington continue sur sa lancée et sillonne l’Angleterre, le Canada, le Danemark et Los Angeles, à la recherche d’autres idées innovatrices. Au passage, il a cofondé Zip.ca, un service de location de DVD en ligne, Razorgator, une billetterie en ligne ou encore Pool.com, un fournisseur de noms de domaines. En parallèle, il travaille comme consultant pour des sociétés d’envergure comme Verisign et siège au conseil d’administration de la start-up Foldera. Au-delà de ces succès, sa carrière prendra une tournure décisive en 2005, lorsqu’il crée TechCrunch, un blog d’actualités des starts -ups de la Silicon Valley. Le blog rencontre un tel succès qu’en 2008, Arrington rejoint le cercle très fermé des gourous d’internet. Il réussit aussi à se placer parmi les 100 personnes les plus influentes du monde.

 

En 2010, TechCrunch est vendu à AOL pour 25 millions de dollars et Arrington rejoint alors le fonds d’investissement AOL Ventures. Il n’occupe ce poste que quelque temps, car, accusé de conflit d’intérêts, il est obligé de démissionner. En effet, quand il crée en 2011 CrunchFund, une société de capital-risque, avec L.G Sieler et Patrick Galagghar, AOL devient son premier plus important investisseur. Aujourd’hui ChrunchFund investit dans près de 129 sociétés dans AirBnb et Uber.

Recevez notre Lettre de nouvelles
Rejoignez les 3000 visiteurs qui reçoivent régulièrement une alerte sur les nouvelles histoires de réussite grâce à Internet. Découvrez les parcours des créateurs, quelles sont les clés de leur succès, leur galère mais aussi leur défi et leur vision.
Nous n'aimons pas les spam. Votre adresse e-mail ne sera ni vendu ni loué.

Vous aimerez aussi...